Quelle plateforme e-commerce pour vendre son vin en Chine?

Quelle plateforme e-commerce pour vendre son vin en Chine?

Aujourd’hui, l’écosystème digital en Chine se divise entre 3 gros acteurs: les BAT (Baidu, Alibaba, Tencent). En 2002, la Chine comptait 12 millions d’utilisateurs d’Internet. En Janvier 2019, le nombre total d’utilisateurs d’Internet en Chine atteignait 802 millions de personnes.

Il est alors fondamental de comprendre que l’e-commerce est aujourd’hui un réel « way of life » en Chine. Quels sont alors les sites e-commerce les plus adaptés au marché du vin ?

Le rapport de Totem media analyse les différentes parts de marché du e- commerce en Chine. Dans le marché du retail, Tmall s’avère être le leader du secteur avec 55% des parts, suivi de JD (25,2%), Pinduoduo (5,9%), Suning (4,9%), Vipshop (4,3%), et les autres (5,3%).

Zoom sur JD et TMALL

JD.com

Les données du rapport 2018 de JD.com sur le marché des boissons alcoolisées en ligne démontrent que ce secteur a pleinement adopté le e-commerce.

Au fil du temps, ce marché a su maintenir un taux de croissance explosif de plus de 50% en 2017. Cette croissance contraste fortement avec le marché offline qui apparaît stable. Les ventes en ligne à Pékin et Shanghai ont diminué. Ce sont certaines provinces comme Shandong, Jiangsu, Hebei, Henan qui explique la croissance globale de ce secteur.

En terme de ventes, les données ci-dessus démontrent que dans le Top 5 des vins rouges les plus vendus sur JD.com, 3/5 sont des vins importés (Château Lafite, Penfolds et Yellow tail).

La plate-forme a analysé une forte augmentation des ventes de boissons alcoolisées pendant les fêtes nationales. En effet, les pics les plus élevés de l’année sont liés aux réunions de famille pendant le Nouvel An Chinois (Janvier), et aux promotions pendant le 11.11 (Novembre). En fait, un questionnaire d’enquête «Things about Drinking» lancé par JD.com montre que plus de 77,4% des consommateurs estiment que les promotions sont les facteurs prioritaires affectant leur achat en ligne.

Tmall

Le rapport de Tmall sur la consommation d’alcool en ligne constate également que les transactions de ce secteur ont augmenté rapidement. En effet, avec un taux de pénétration du e-commerce de plus en plus élevé dans les plus petites villes de Chine, l’achat de l’alcool en ligne augmente.

Un graphique dévoile les tendances dans le marché de l’alcool en ligne. Le 1er graphique observe que les spiritueux sont les plus vendus sur la plateforme (suivis des vins locaux, des bières, des vins importés, des alcools de riz, des vins fruités et du vin de cuisine). Les vins importés n’obtiennent donc pas une énorme part de marché sur TMALL. Cependant, le 2ème graphique considère que les vins fruités et les vins importés catégorisent la plus forte croissance annuelle. Autrement dit, on peut prédire que la part de marché des vins importés en ligne ne peut qu’augmenter.

Par ailleurs, le rapport mentionne le Top 5 des vins rouges préféré sur la plateforme. Changyu apparaît en 1ère position, suivi de Greatwall, Lafote, Roosar et Château Monlot. On constate alors une préférence pour les vins rouges chinois et français.

De 2017 à 2018, on observe une autre tendance: les femmes dépensent et consomment plus. En général, les femmes préfèrent le vin sec, mais celles nées à partir de 1990 préfèrent davantage les vins fruités.

Cependant, d’autres plateformes e-commerce plus petites ne sont certainement pas à négliger.

 

Candice Echavidre – MBADMB Shanghai 

Sources:
Hootsuite Global Digital Reports – Simon Kemp 2019
TMALL 2018 Online alcohol consumption report
JD 2018 Online alcohol consumption report
Totem Media – Chris Baker – Trends, Social Marketing in China – 2019

About the Author:

One Comment

  1. Sarah Caballero February 12, 2020 at 3:34 pm - Reply

    Super article, l’impact des promotions sur les ventes d’alcool en ligne est impressionnant!

Leave A Comment