Guide de survie de la langue chinoise – Vocabulaire et tips (Partie 2)

Pour cette deuxième partie du guide de survie de la langue chinoise, je vous donne le vocabulaire à connaître pour venir en Chine accompagné de ses petits tips.

D’ailleurs, si vous souhaitez apprendre le mandarin, n’hésitez pas à regarder mon premier article sur les meilleures applications mobile pour apprendre le Chinois !

 

LE VOCABULAIRE “BASIQUE DU BASIQUE”

 

Attention, car la plupart des Chinois ne parlent pas anglais.  Et, même si vous ne parlez pas ou peu le chinois, ils vont tout de même continuer de vous répéter la même phrase en Chinois. Dans ces moments, répétez juste : Je ne parle pas chinois : Wǒ bù huì shuō hànyǔ (Wo bou rueille shouo hanyu) (我不会说汉语). Et vous pouvez aussi ajouter un petit : Je suis français(e) : Wǒ shì fàguó rén (我是法国人). Ça fait toujours classe de le dire (les Chinois aiment la France). 

  • Bonjour : Nǐ hǎo (Ni Rao) (你好)
  • Au-revoir : Zàijiàn (再见)
  • Merci : Xièxiè (Chiéchié) (谢谢)
  • Avec plaisir : bú kèqì (Bou keu Chi) (不客气)
  • Pardon : Bù hǎoyìsi (Bou rao yitseu) (不好意思)
  • Excusez-moi, où sont les WC svp : Qǐngwèn, Cèsuǒ zài nǎlǐ? (Ching wen Cessuo zai nali) (请问厕所在哪里?)

 

LE VOCABULAIRE POUR LE TRANSPORT

Il faut savoir que les taxis en Chine sont peu cher, et que les transports en commun finissent très tôt. Il est donc fort probable que vous consommiez beaucoup, beaucoup de taxis. Mais sachez qu’il est rare qu’un chauffeur parle anglais, petit conseil : toujours avoir l’adresse de votre hôtel / appartement, en Chinois sur votre téléphone !

Didi, le Uber chinois, c’est encore mieux que le taxis. Et oui, fini les chauffeurs qui freinent et accélèrent sans cesse pour faire monter le prix. Mais pour pouvoir l’utiliser, il vous faut avoir un compte bancaire chinois ! Si vous avez tout ce qu’il faut, et souhaitez avoir l’application en version anglaise, n’hésitez pas de jeter un oeil à ce tuto.

 

  • Taxis : Chūzū chē (Chou tzou cheu) (出租车)
  • Je veux aller ici : Wǒ xiǎng qù nàlǐ (Wo chiang chu nali) (我想去那里)
  • Mon adresse : Wǒ de dìzhǐ  (Wo de dizhe) (我的地址)
  • Metro: Dìtiě (地铁)
  • Airport: Fēijī chǎng (飞机场)
  • Stop : tíng (停)
    A répéter minimum deux fois “tíng! tíng!”
  • Droite : Quán (Chuan) (权)
  • Gauche : Zuǒ (Tzuo) (左)

 

LE VOCABULAIRE POUR VOUS DÉSALTÉRER

 

N’oublions pas qu’il faut boire un minimum de 2L d’eau par jour! Et pour rappel, l’eau du robinet n’est pas potable en Chine. Il vous faut donc acheter vos bouteilles en supermarché. Dans les restaurants, et bars, refusez les glaçons. Pas de problème pour l’eau chaude à la camomille, apportée pendant le repas, l’eau est bouillie, et donc saine.

 

  • Eau : Shuǐ (Shuei) (水)
  • Bière : Píjiǔ (啤酒)
  • Vin rouge : hóngjiŭ (Ongjio) (紅酒)
  • Coca-Cola : Kěkǒukělè (可口可乐)
  • Café : Kāfēi (咖啡)
  • Thé : Chá (茶)
  • Lait: Niúnǎi (牛奶)
  • Sucre : Táng (糖)

 

LE VOCABULAIRE POUR NE MANGER NI DE CHAT NI DE CHIEN

 

C’est bien connu, les chinois n’ont pas la même culture alimentaire que nous. Et vous pouvez vraiment goûter à tout. Mais pas de problème pour la plupart des restaurants, ils proposent du porc, du poulet et du tofu pour les végétariens!

Autre tip, dans beaucoup de restaurants, le riz n’est servi qu’à la fin du repas, tout simplement car le riz rempli l’estomac. Cela permet de profiter des viandes et légumes, et de repartir sans avoir faim.

 

  • Poulet : jīròu (Djiraou) (鸡肉)
  • Porc : Zhūròu (Dzhourou) (猪肉)
  • Poisson : Yú (u) (鱼)
  • Chien : Gǒu (Gaou) (狗)
  • Chat : Māo (猫)
  • Tortue : Guī (Goueille) (龟)
  • Tofu: Dòufu (Daoufou) (豆腐)
  • Riz : mĭfàn (米饭)
  • Nouille : miàntiáo (面条)
  • Sel : Yán (盐)

 

LE VOCABULAIRE POUR COMPTER

 

Savoir compter en chinois est très important, car les nombres sont utilisés pour dire l’heure et l’âge, mais aussi les jours et mois de l’année. Par exemple, lundi se dit  Xīngqí yī (Ching chi i) (星期一) qui signifie “jour 1”, et janvier: Yī yuè (一月) “mois 1”.

Comme tout étranger, lorsque nous ne savons pas dire un chiffre, nous avons tendance à le mimer avec nos mains. Mais attention, les Chinois ont une façon différente des occidentaux de les mimer. Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à aller voir cette vidéo.

 

  • 1: Yī (i) (一)
  • 2: Èr (二)
  • 3: Sān (三)
  • 4: Sì (Tseu) (四)
  • 5: Wǔ (Wou) (五)
  • 6: Liù (Lio) (六)
  • 7: Qī (Chi) (七)
  • 8: Bā (八)
  • 9: Jiǔ (Djio) (九)
  • 10: Shí (十)
  • 11: Shíyī (十一)
  • 20: Èrshí (二十)
  • 21: Èrshíyī (二十一)
  • 100: Yībǎi (一百)
  • 1000: Yīqiān (i chiane) (一千)

 

 LE VOCABULAIRE D’URGENCE

 

Et pour finir, je vous donne quelques mots de vocabulaire à avoir sur soi si jamais il vous faut voir un médecin, aller à la pharmacie. Je vous conseille d’amener avec vous en Chine une trousse de premier secours avec doliprane, antibiotique, anti-vomissement, vitamine C, antihistaminique, etc… Car il est toujours compliqué de trouver les équivalents sur place.

  • Pharmacie: Yàodiàn (药店)
  • Docteur: Yīshēng (医生)
  • Hôpital: Yīyuàn (医院)
  • Police: Jǐngchá (警察)

 

Et voilà, vous êtes prêts pour l’aventure chinoise!

By | 2020-03-22T23:50:08+08:00 February 14th, 2020|Categories: China, Language, Life in China, Shanghai, Travel|4 Comments

About the Author:

4 Comments

  1. Simon D. February 14, 2020 at 5:10 am - Reply

    Très intéressant

  2. anaelle.soret February 17, 2020 at 9:48 pm - Reply

    Voilà deux articles complets pour s’aventurer en Chine en toute sérénité ! Merci pour ces articles !
    J’ai beaucoup aimé la partie “le vocabulaire pour ne manger ni de chat ni de chient ” ahah

  3. Parrish March 6, 2020 at 12:59 am - Reply

    Bonjour,
    Quel plaisir de trouver un guide qui se met à notre portée !
    Clair, simple,efficace…l’essentiel est là !
    Merci et nous attendons la suite …..
    Viviane

  4. Claudie Rieumailhol March 19, 2020 at 2:19 am - Reply

    Xièxiè, Nolwenn, pour tous les petits conseils essentiels que tu nous donnes pour tenter l’aventure chinoise ; il est vrai que dans ces pays-là, il ne faut pas croire que l‘on peut toujours se débrouiller en pratiquant l’anglais, il est très peu pratiqué d’où la nécessité de bien se préparer avant le départ et là, effectivement, ton exposé devient un petit trésor de survie.

    Rien qu’en te lisant on ressent ta passion pour ce pays et pour cette langue qui, comme je te l’ai déjà écrit, est captivante ne serait-ce que par sa complexité.

    Belle continuation, beaux projets et belle réussite, voilà ce qu’au plus profond de mon cœur, je te souhaite.

    Zàijiàn,

    Claudie

Leave A Comment