Le MBADMB Shanghai a eu l’occasion, que dis-je, l’honneur de pouvoir participer à la première édition du Slush Shanghaï, événement international créé en 2008 en Finlande, ayant pour but de rassembler les investisseurs et les start-up. Une partie du salon au Shanghai World Exhibition était réservée à des start-up de réalité augmentée (AR) et de réalité virtuelle (VR), notamment des Finlandais comme Nemesis Perspective ou encore des japonais.

 

Mieux comprendre les concepts clés de réalité augmentée et virtuelle

La VR et l’AR sont deux concepts bien distincts. Il est parfois difficile de bien saisir les différences entre ces deux concepts, surtout quand ceux-ci sont utilisés en même temps dans la même technologie. On parle alors de réalité mixte.

La réalité virtuelle est la superposition d’un monde imaginaire à la réalité. Il s’agit de la grande tendance du moment, notamment avec la sortie récente de casque ayant fait l’actualité comme l’Oculus Rift ou le HTC VIVE par exemple. Cette technologie est donc utilisée essentiellement dans le secteur du jeu vidéo ou de la modélisation immersive interactive.

La réalité augmentée est l’application d’objets virtuels (sons, textes et images) dans un monde réel via des supports variés comme l’ordinateur, la télé, le smartphone, la tablette. Il s’agit d’une technologie beaucoup moins immersive que sa consoeur, la réalité virtuelle. Le jeu Pokemon Go ayant occupé une partie de l’actualité online et offline durant l’été, est un exemple parlant pour comprendre la réalité augmentée.

Ci-dessous à gauche, une vidéo de présentation de Pokemon Go pour ceux ayant fait une digital détox cet été et à droite, une vidéo pour mieux comprendre la réalité mixte.

Brève histoire de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle

Sensorama Morton Heilig réalité virtuelle

Les réalités virtuelle et augmentée bénéficient d’une popularité récente même si leur existence ne date pas d’hier. Le premier exemple de réalité virtuelle connue est la création de Sensorama par Morton Heilig en 1962. Il s’agit d’une machine à fonctionnement mécanique. Le créateur de cette fabuleuse machine souhaitait reproduire une expérience aussi immersive que le théâtre. Il n’était possible d’utiliser cette machine qu’avec quelques courts métrages, créés encore par Morton Heilig.

 

EyeTap inventeur Steve Mann

La réalité augmentée fera son apparition dans les années 80. Steve Mann invente le EyeTap, un device permettant d’afficher des informations virtuelles. Il s’agit d’une sorte de lunette, encadrant un seul oeil. La caméra enregistre la vue propre de l’utilisateur pour y surimposer des images générées par ordinateur. Les technologies mixant réalité augmentée et virtuelle émergeront dans la première moitié des années 90.

Aujourd’hui, les applications de ces technologies sont nombreuses. La réalité virtuelle s’attaque à plusieurs niches dans des domaines comme l’éducation, la santé, l’armée et surtout en tête, le jeu vidéo.

La réalité augmentée et mixte ont un potentiel économique bien plus fort. Elles touchent à de nombreux secteurs plus larges comme l’industrie, la conduite, l’éducation, l’automobile, ou bien encore l’aérospatial. Le potentiel de ce marché à court terme est évalué à 120 milliards de dollars.

Disruption dans les supports d’informations : le développement de nouveaux supports d’informations

Loin d’être un fantasme pour férus de science-fiction, l’holographie est pourtant une technologie qui existe bel et bien déjà de manière commerciale, même si elle est pour l’instant essentiellement réservée à des clients professionnels (industrie du spectacle, boutiques de grands magasins, communicants) en raison de son prix.

 

L’holographie est montée en puissance et a suscité toute sorte de mythe après le carton mondial de Star Wars. La technologie est massivement utilisée dans ce film, comme moyen de communication interstellaire entre Jedi (cf. vidéo ci-dessous à droite). Elle est mise à nouveau au goût du jour, grâce à son utilisation dans des shows musicaux où des artistes revenus d’entre les morts ont pu performer comme Tupac et Michael Jackson (les meilleurs partent trop tôt). A moyen ou long terme, nos supports actuels seront remplacés par une technologie de ce type.

Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter, Facebook et Linkedin pour des articles et informations liés à notre expérience d’étudiants en marketing digital à Shanghai.

Tag MBA DMB au Slush Shanghaï