Le Profil Du Touriste Chinois Et Comment Le Capter

LE PROFIL DU TOURISTE CHINOIS ET COMMENT LE CAPTER

Les touristes Chinois sont une cible primordiale que le monde entier s’arrache. Des touristes de plus en plus ciblés par les organisations touristiques et les compagnies de voyages. Car oui, les touristes chinois représentent 121 millions de visiteurs par an dans le monde. Je vous propose à travers cet article de faire un focus sur le tourisme des Chinois à l’étranger. Un marché colossal de plus de 292 milliards de dollars selon une étude d’alliance 46.2 (association de plusieurs grandes marques telles que SNCF, Les Galeries Lafayette et les hôtels Accor).

Si j’ai décidé de faire un article sur le tourisme c’est bien parce que les derniers chiffres sont alarmants. En 2016, la fréquentation touristique dans le grand Paris a baissé de 6% par rapport à 2015 (selon l’office de tourisme et des congrès de Paris). Bien sûr on pense forcément à l’impact des attentats qui ont affectés ce marché, mais ce n’est pas le seul facteur. Mais cette baisse significative dissimule une réalité plus inquiétante. Les agressions visant les touristes chinois ont créé un début de panique en Chine. Les internautes appellent au boycott de l’hexagone via les réseaux sociaux asiatiques. En 2015, 2,2 millions de touristes chinois ont visité la France, un record. Ils ont été 400.000 de moins en 2016. Les reconquérir est devenu primordial pour le secteur du tourisme. Pourquoi ?

LE PROFIL TYPE DU CHINOIS EN VOYAGE

Aujourd’hui les touristes Chinois ne représentent que 13% du marché mondial du tourisme évalué à un milliard de personnes. Mais quand on sait que leur panier moyen est de 3400 euros quand ils viennent en France, connaître et comprendre le nouveau touriste chinois devient beaucoup plus intéressant. Un panier moyen qui fait en fait rêver plus d’un. Le tourisme pour la population chinoise est un loisir tout nouveau qui a débuté il y 15 ans grâce à un assouplissement de la législation sur les déplacements. L’autre facteur de cette expansion est l’introduction des congés payés en 2008 en Chine. Le tourisme pour les chinois est donc encore un marché jeune et plein d’avenir. Les touristes chinois voyageant à l’étranger ne sont plus seulement les chinois privilégiés, les hommes du parti ou encore les hommes d’affaires comme on pourrait le penser. Aujourd’hui on parle de « classe des consommateurs », un nom qui se rapporte à la nouvelle classe moyenne chinoise. L’une des caractéristiques de cette cible est démographique : les jeunes chinois (de 26 à 36 ans) représentent à eux seuls 56% des voyageurs et ceux de moins de 26 ans représentent 11%. Le revenu moyen annuel de cette cible est de 16.670 euros. La présidente de la chambre de tourisme en  Chine, Wang Ping, dit de ces génération « La nouvelle classe moyenne qui émerge est différente. Plus jeune, plus éduquée et plus connectée. Avant, son obsession était d’épargner. Maintenant, c’est de dépenser ! ». Le tourisme de masse Chinois est arrivé. Mais qu’est-ce qu’ils attendent d’un voyage ?

Leurs destinations de prédilections sont avant tout continentales : Corée du Sud, Taïwan, Japon et Thaïlande. L’Europe arrive après avec 24,6% de parts de marché pour la France, 15,6 pour l’Allemagne, 9,2% pour la Suisse et 8,7% pour l’Espagne. Il faut savoir que les vacances françaises et les vacances chinoises n’ont rien à voir. Contrairement à nous autres français, ils ont très peu de possibilités de placer des vacances, sauf sur 2 grandes périodes qui sont le nouvel an chinois aux alentours de février et la fête de la lune fin octobre. Ces vacances posent d’ailleurs des problèmes logistiques étant donné le grand nombre de gens partant au même moment.
Le rapport qualité-prix est un des facteurs important et ce quel que soit l’âge du voyageur. Ils ont tendances à dépenser peu en hôtelleries et en restauration, mais énormément en shopping.
L’autre facteur est que le touriste chinois est avant tout connecté. Il n’a pas envie d’éteindre son portable pendant les vacances, il souhaite au contraire pouvoir garder contact à tout moment avec sa famille et ses amis et surtout pouvoir partager son voyage.
Au niveau culturel de nouvelles attentes se font sentir. On a toujours en tête le cliché du touriste chinois en groupe en car essayant de visiter un maximum de choses en un minimum de temps ; tout en voulant rapporter le plus de souvenirs luxueux pour leurs cercles d’amis. Aujourd’hui, on voit apparaître de nouveaux types de comportements plus individualistes. Ils développent de plus en plus de goût pour l’aspect culturel d’une destination. Désormais ils privilégient une partie de son budget pour découvrir et partir à l’aventure plus que pour acheter.

ASTUCES POUR CIBLER LES TOURISTES CHINOIS

Après cette baisse historique du nombre de voyageur chinois en France, le pays veut rassurer le touriste Chinois. Le Ministre des Affaires Etrangères, Jean-Marc Ayrault a précisé « qu’il y a des efforts à faire pour mieux informer, mieux accompagner, mieux sécuriser » Cela passerait donc par une amélioration de la qualité d’accueil, en développant la traduction des panneaux signalétiques en Mandarin et cela dès leur arrivée à l’aéroport. Les sites touristiques « vont être encore plus surveillés » et la lutte contre les pickpockets sera encore « plus déterminée », a assuré le ministre. Enfin l’hexagone voudrait mettre en avant des destinations moins connues que Paris comme les régions maritimes ou les stations de skis. Le gouvernement n’est pas le seul à changer de stratégie pour reconquérir cette cible. Les gros groupes français prennent le pli. L’aéroport Paris-Charles de Gaulle a annoncé en février le déploiement de la solution Alipay dans certaines boutiques duty-free. Cela étant possible grâce à la collaboration entre Ingenico et le géant Alibaba dans le but d’offrir une meilleure expérience d’achat aux touristes chinois. En novembre 2016, Le Printemps de Paris a également annoncé l’adoption du porte-monnaie Alipay pour rassurer sa clientèle chinoise qui représente pas loin de la moitié de ses consommateurs étrangers. D’autres enseignes françaises comme les Galeries Lafayette et le Bon Marché ont déjà mis en place la solution de paiement mobile Apple Pay pour rattraper leur retard.

Que vous soyez un commerçant, une agence de voyage, un restaurateur, voici quelques conseils pour adapter au mieux votre stratégie pour la cible des touristes chinois.

Penser comme les chinois

Quand les chinois viennent dans un pays, ils aiment tout de même garder leurs traditions et avoir un service équivalent à celui de leur pays. Ils gardent naturellement leurs habitudes et veulent surfer en ligne sur mobile, se géolocaliser, rechercher des informations et communiquer via les réseaux sociaux. C’est pourquoi il faut être force de petites attentions envers cette clientèle qui peuvent être par exemple une connexion Wifi gratuite et facile d’accès, ou un verre d’eau chaude pour les faire patienter lors d’une attente dans un magasin. Ils apprécieront ces petits gestes qui sont extrêmement répendus, ici en Chine.
L’une des tactiques pour reconquérir cette clientèle est de leur permettre d’utiliser leurs moyens de paiement habituels, c’est à dire cartes bancaires et les moyens de paiement via smartphone (Alipay et Wechat Pay). Ils seront ainsi plus rassurés de transporter moins de liquide sur soi, ce qui dissuadera les pickpockets.De plus, la plupart des chinois ne sont pas bilingues. Il faudrait donc peut-être penser à des traductions.
Il faut également tenir compte du fait que les styles de commercialisation varient selon les pays et les continents. Les entreprises chinoises adoptent des stratégies de marketing impliquant des images, des dessins mignons, des bandes dessinées drôles, des émoticônes… Même si cela peut être considéré comme quelque chose de non professionnel en Europe, cela est juste une autre façon de transmettre l’information et le contenu.

Un site en chinois s’il vous plait

Avoir un site internet en Chinois est sans doute l’une des actions primordiales pour communiquer sur votre offre et vos services. L’idéal est que votre site soit présent sur le moteur de recherches chinois, Baidu. Google étant interdit en Chine, les chinois doivent pouvoir vous trouver depuis ce moteur de recherches, aujourd’hui leader en Chine. Baidu propose des fonctionnalités et possède des règles différentes de son concurrent Google. Le règlement du gouvernement chinois ainsi que la présence d’algorithmes différents rendent la tâche… originale. Votre site doit posséder différentes caractéristiques pour un bon SEO :

  • Une bonne traduction de votre site en chinois.
  • Un site étant responsive (un design pour tablette, mobile et ordinateur).
  • Un contenu attrayant et pertinent avec les bons mots-clés associés.
  • Des images et des vidéos de bonne qualité.

Bien sûr comme pour Google, nous ne connaissons pas exactement les critères que Baidu prend en compte pour son SEO.

Wechat est votre allié

Wechat est une des plateformes dont les chinois se servent pour préparer leurs destinations de visite et cela avant et durant leur voyage. Une start Up Française nommée Europass a bien compris cette attente et propose une solution Wechat dédiée aux touristes chinois en Europe. Cette start-up fournit une plateforme mobile friendly de billetterie et shopping. Elle a su utiliser l’écosystème et les fonctionnalités de l’application, auxquels les chinois sont habitués dans leur pays. Cela prouve aux touristes chinois que la France pense à mettre en place des solutions technologiques au service d’un accueil performant pour eux. La billetterie en ligne permet d’acheter les indispensables du voyageur quand il arrive à Paris : des tickets de métro, le Paris muséum Pass, de la connectivité… En terme de connectivité, Europass offre un Welcome kit dans lequel le touriste trouvera un pocket wifi disponible dans les aéroports au départ de Chine. Penser à un suscription account peut être une des solutions pour garder un contact privilégié avec le touriste chinois.

Encourager les à partager les avis

Les touristes chinois n’ont pas une grande expérience du voyage à l’étranger. Ils ne sont pas très rassurés et font beaucoup de recherches avant de partir. 52% des chinois voulant voyager à l’étranger ont tendance à se renseigner auprès de leurs amis, familles et collègues avant de planifier un voyage. Les chinois aiment bien partager leurs expériences avec leurs amis, ceci fait parti de leur culture. Néanmoins, vous devez être précis sur ce que vous voulez qu’ils partagent selon votre domaine d’activité. Après tout, ils n’ont pas accès à Facebook, Twitter ou d’autres médias sociaux comme nous. Les médias sociaux étant aussi très influents, ils ne vont pas hésiter à chercher des feedbacks d’autres voyageurs sur les forums, blogs et Weibo (Twitter Chinois).

J’espère que cet article vous aura aidé à mieux comprendre les nouveaux enjeux de cette cible de voyageurs chinois.

By | 2018-01-15T06:07:13+00:00 March 12th, 2017|Categories: China, platforms, Travelling|1 Comment

About the Author:

Digital & Marketing Student in Shanghai #MBADMB

One Comment

  1. 何备 July 18, 2017 at 7:33 pm - Reply

    Bonjour Clara,
    Merci pour cet article intéressant. francaischinois.com Agence bilingue 中法事务所, agence que vous connaissez certainement, accompagne les professionnels du tourisme français à faire une meilleure promotion auprès de leurs cibles parlant le mandarin. Une bonne initiative à faire connaitre.

Leave A Comment